Jimena Sengenes – Free-lance

Consultante free-lance en content marketing digital

 

Avant votre poste actuel, quel fut votre parcours ?

Depuis toute petite, j’ai toujours aimé les histoires. Naturellement, dès que j’ai pu j’ai commencé à écrire et j’ai fini par en faire mon métier ! Je me suis formé dans une école de journalisme, à Buenos Aires (Argentine) où j’ai été rédactrice dans un newsmagazine pendant quatre ans. J’ai déménagé à Paris en 2003 et j’ai continué ce métier en tant que correspondante free-lance pour plusieurs publications en Amérique Latine.

Lors de mon Master à Sciences Po Paris, j’ai rencontré des professeurs qui m’ont donné envie de découvrir l’univers de la communication et le marketing. Depuis 2005, j’évolue dans différents métiers de la communication digitale : j’ai d’abord été chargée RP pour Lancôme International où j’assurais la production des dossiers de presse et la relation avec les influenceurs beauté. Ensuite, j’ai participé à la refonte du site e-commerce Yves Rocher, j’ai développé et déployé la communication commerciale pour tous les sites de la marque à l’international et à partir de 2014, j’ai mis en place la stratégie de brand content digital et la ligne éditoriale des réseaux sociaux de la marque.

 

Quel est votre métier de tous les jours ?

Actuellement, je suis mon propre boss ! Je suis devenue consultante free-lance en content marketing digital. En clair, je mets au service des marques mon expérience dans l’audit et la stratégie éditoriale, la rédaction web, le community management et la photographie. Selon les projets, je fais appel à d’autres experts du digital : dans le webdesign, la vidéo, le motion design, l’illustration…

Ma conviction est que chaque marque a une histoire et des valeurs, et c’est en exprimant cette vérité profonde parfois cachée qu’elles peuvent se rendre plus humaines et plus proches des gens.

 

Qu’est-ce qui vous apporte le plus de satisfaction dans votre métier ?

En devenant indépendante, j’ai fait le choix de m’entourer de gens et de projets en phase avec mes valeurs, et c’est une source inépuisable d’énergie positive !

J’aime tout le processus : j’adore faire des nouvelles rencontres, j’aime apprendre avec les clients et leurs problématiques spécifiques et uniques, travailler avec les équipes créatives pour trouver des solutions innovantes et adaptées m’amuse et me stimule beaucoup… Derrière mon côté créatif, se cache aussi une obsédée des résultats ! Ma plus grande satisfaction est de constater que les objectifs qu’on s’est fixés avec mes clients sont atteints, voire dépassés.

 

Quelle innovation vous semble notable dernièrement ?

Les outils de social listening, d’écoute digitale, ont considérablement changé la façon de communiquer des marques et notre démarche dans la production de brand content. Ils nous permettent de trouver des insights pertinents et adaptés aux cibles, de suivre en temps réel la notoriété des marques auprès des différentes sphères de la e-influence, d’éviter des éventuelles situations de crise et de générer des contenus en phase avec les audiences.

Ces outils nous ont permis de passer d’une communication brand centric à une communication people centric, une véritable révolution pour les marques, si longtemps habituées à ne parler que de leurs produits. Aujourd’hui, seules les enseignes humbles et à l’écoute peuvent construire des liens durables avec leurs clients et prospects.

 

Comment voyez-vous votre métier dans le futur ?

Autrefois, la communication était considérée par les marques comme une dépense. Grâce au digital, les actions de communication sont mesurables, quantifiables. On peut désormais parler de ROI. Les dashboards de performance permettent de voir évoluer en temps réel l’impact des actions et des prises de parole des marques sur les différents médias : owned, earned et payed.

La communication digitale, de la main du content marketing, va certainement prendre de plus en plus de place dans la stratégie des marques. Ces cinq dernières années, on a vu apparaître et se consolider des métiers comme celui de community manager, digital content manager, influence manager… Même mon métier n’existait pas il y a quelques années ! Il évoluera, comme beaucoup d’autres, dans les années à venir.

 

Comment vous imaginez-vous dans 5 ans ?

J’aimerais continuer à travailler sur des projets passionnants, notamment dans le domaine de la pâtisserie (une vraie passion chez moi !), la gastronomie et le food business en général.

Enfin, j’espère que dans 5 ans je continuerai à m’amuser toujours autant ! Et à apprendre, car c’est la seule constante dans les métiers du digital : l’évolution et l’apprentissage permanent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *