Isabelle Charr – OIP Solutions

CEO – OIP Solutions

 

Avant votre poste actuel, quel fut votre parcours ?

Passionnée par la communication, j’ai commencé ma carrière il y a 20 ans dans les médias et la publicité. En 1999, lors de la première « bulle » j’ai fondé Elfemenino.com en Argentine, qui a été considéré par la presse latine comme le meilleur site de contenu et plate-forme de e-commerce pour les femmes hispaniques.

De retour en France en 2002, je me suis tournée vers le monde du logiciel et ai occupé divers postes au sein d’éditeurs de logiciels tels que Microsoft EMEA et Sage.

J’ai donc un parcours international, avec une forte expérience des métiers des médias et de la communication, couplée à une expérience auprès d’éditeurs de logiciels majeurs.

Ce parcours m’a permis avec l’avènement des dernières technologies web et du big data et de co-fonder OIP Solutions en 2014, un éditeur de « social business software », applications digitales métier.

 

Quel est votre métier de tous les jours ?

En tant que chef d’entreprise je gère le développement de ma société tout en faisant face à de nombreuses contraintes. J’ai un métier à la fois passionnant et extrêmement prenant parce que je jongle avec le développement produit, SocialJs notre plateforme web propose des solutions métiers afin de permettre à nos utilisateurs d’utiliser des applis digitales au quotidien que ce soit pour les commerciaux, pour la gestion de projets ou les RH donc le produit évolue en permanence, le marketing, la prospection clients et bien sur la gestion d’OIP Solutions.

J’aime aussi bien échanger avec des prospects et des clients sur leurs besoins et sur comment le digital peut les aider au quotidien dans leur métier ou activités qu’analyser l’impact de nos actions marketing on line.
Tout comme j’apprends avec mes clients je suis aussi une grande fan des « données », de leur analyse et du comportement humain !

 

Qu’est-ce qui vous apporte le plus de satisfaction dans votre métier ?

La signature d’un client … 😊

L’un des plus beaux compliments que l’on m’ait fait récemment vient de la part d’un de mes prospects Directeur Commercial d’un grand groupe d’environ une bonne quarantaine d’années qui m’a dit « Madame, merci beaucoup, vous m’avez décomplexé face aux outils digitaux. J’ai trouvé votre solution super simple à utiliser et même ludique …. »
C’est la récompense de l’investissement de toute une équipe qui a pour cœur de prouver que le digital peut fonctionner même dans le B2B si on propose des interfaces et une UX simples à comprendre et intuitives… et faire » simple » parfois c’est compliqué 😉

L’autre chose que j’adore c’est chaque fin de semaine étudier nos « analytics », voir combien de personnes ont visité notre site, testé l’une de nos solutions, pris un abonnement. C’est génial de voir que tous nos efforts commencent à se concrétiser.

Enfin la confiance de mes collaborateurs et de mes partenaires est aussi, pour moi, une grande source de satisfaction. J’ai ce que l’on appelle un mode de management participatif basé sur la confiance, le relationnel et la collaboration. Les voir prendre des initiatives et avoir à cœur notre réussite commune est un vrai moteur !

 

Quelle innovation vous semble notable dernièrement ?

Entre l’IA, la 3D, l’épigénétique, la robotique, les voitures et les drones autopilotés, il y en a tellement !

Pour moi le plus innovant dans ce qu’apporte le digital c’est non seulement l’innovation technologique en termes d’expérience utilisateur, rapidité de développement, économies d’infrastructures, temps réel et autres mais aussi d’usages.

Le digital c’est la possibilité d’adapter rapidement la techno à l’humain et non l’inverse. D’offrir aux gens de s’appuyer au quotidien sur des outils leur facilitant la vie, de leur permettre en quelques clics d’aller plus vite, d’être plus performants.

 

Comment voyez-vous votre métier dans le futur ?

Dans un secteur d’activité où la vitesse et la réactivité sont clefs, chaque journée représente un nouveau challenge !

Maintenant en France moins de 20% des PME utilisent les réseaux sociaux et seules 6% d’entre elles se servent d’outils digitaux pour structurer leurs informations et leurs ressources, il y a donc beaucoup de marge de progression….

 

Comment vous imaginez-vous dans 5 ans ?

Dans la paix et le contentement 😉

Avec une super équipe qui aura grandie en France et à l’International.

J’imagine que nous aurons pu développer de nouveaux outils qui permettront aux personnes de s’appuyer sur le digital au travail tout comme ils l’utilisent aujourd’hui dans leurs activités personnelles. Nous travaillons également sur pas mal de pistes incluant l’IA dans nos logiciels, il y a facilement de quoi faire pour les 5 années à venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *